-->

Mes dernières chroniques :

   #Lecture en cours#    

samedi 6 août 2016

=> Ma raison d'espérer - Rebecca Donovan [Ma raison de vivre, #2] <=


Lu en LC avec Échos de mots ♥ 
Éditeur : Pocket Jeunesse
Traductrice : Catherine Nabokov
Genre : drame, contemporain, YA
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 601
Date de parution : 15/10/2015
Prix : 18,90€

Résumé :
[SPOILERS - Surlignez pour lire le texte]
« « Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerais ça pour rien au monde. »

Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d'Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l'a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s'en veulent de ne pas l'avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d'avant... »

Avis :
Reçu comme cadeau de noël l'année dernière, il me tardait de découvrir Ma raison d'espérer, deuxième tome de la trilogie Ma raison de vivre. Pour autant, j'avoue que j'étais freinée par le ressenti en demi-teinte laissée par Ma raison de vivre et l'épaisseur du roman. Superficielle que je suis... Oui, parce qu'il se lit sans souci ! D'accord, c'est un poids pour vos mains, mais les pages défilent, les chapitres s'enchaînent, et ses 600 pages donnent tout de même l'impression de passer trop vite. J'étais persuadée de mettre quelques jours à en venir à bout... Il m'en a fallu environ deux. En avant pour la chronique - sans spoilers ! 

Pas de résumé. Pas de spoils.

On parle d'abord de ce qui m'a un peu fait tiquer pour finir par les réjouissances ? En avant ! Sans surprise, j'ai trouvé à Ma raison d'espérer les mêmes petits bémols que j'avais rencontrés avec Ma raison de vivre. Si tout se passe pour le mieux maintenant entre Emma, Evan, Sara et moi, j'ai encore eu quelques soucis avec les longueurs présentes dans le roman et les cents premières pages. Rebecca Donovan met pourtant tout ce qu'il faut, mais les choses étaient longues à démarrer. Par la suite, l'intrigue devient de plus en plus prenante au fil des éléments qui se révèlent, mais quelques chapitres venaient parfois freiner un peu la prise de rythme.
Heureusement, cela ne prend pas le pas sur l'intensité du roman et notre addiction ! À l'image de son prédécesseur, Ma raison d'espérer nous rend tout aussi accro. Ce qui aide à enchaîner les chapitres et voir petit à petit le nombre de pages restantes se réduire. Certains chapitres avaient beau ne pas nous aider à avancer dans l'intrigue, ils donnaient tout de même l'envie de continuer plus, le besoin d'en savoir plus. Et ce deuxième tome propose de lever le voile sur certains mystères d'Emma... Pourquoi est-elle allée vivre chez sa tante ? Quels secrets cachent sa propre famille ? Un programme alléchant et riche en révélations !
Rebecca Donovan quitte ici le sujet de la maltraitance physique pour nous parler de la souffrance psychologique, le mal que l'on est capable de faire aux autres, à soi-même et de celui qu'eux sont capables de nous faire. Un mot, un geste, un souvenir, vous et moi savons qu'Emma a le chic pour enfouir et garder pour elle, se blesser inconsciemment tout en pensant qu'elle mérite ceci ou cela. Et si l'on pense son calvaire terminé, il ne fait finalement que resurgir insidieusement, tel un monstre caché dans l'ombre, à la surface de sa conscience...
Evan et Sara sont toujours présents. Mais je vous le dis tout de suite : Evan a mis cette fois plus de temps à me convaincre... S'il m'a plu dès sa première apparition dans le premier tome, grâce notamment à ce qu'il faisait pour et à Emma, je l'ai trouvé un brin en deçà. Trop lisse, souvent désolé, j'ai trouvé son côté protecteur exaspérant, étouffant. Et Jonathan a fait son apparition. Comme Emma, c'est un personnage qui a des secrets et qui cache ses douleurs, ses vieux démons. On sent le lien qui se créé entre eux, la souffrance qui les rapproche. J'ai aussi trouvé qu'il amenait un plus : un souffle d'interdit et de provocation.
Une fois n'est pas coutume, Rebecca Donovan nous offre un final saisissant ! Tellement saisissant qu'Anne-So et moi nous sommes ruées sur la suite pour en découvrir plus... La fin est riche en tension et en action. Des faits prennent plus de sens, des personnages plus de charisme. On ne regrette pas d'être venue au bout du récit, d'avoir continué. On le referme avec de nouvelles interrogations, de nouveaux projets pour la suite. Et beaucoup d'impatience !

~~~~~~
Ma raison d'espérer de Rebecca Donovan est un deuxième tome réussi ! Si je reste chagrinée par quelques longueurs, qui freinent parfois le rythme du roman, j'ai passé un excellent moment en compagnie d'Emma, Evan et Sara [et Anne-Sochou ]. La plume de Rebecca Donovan est toujours aussi vive, toujours aussi juste. Emma reste quant à elle un personnage marquant et marquée par son passé et par ce qu'elle ne connaît pas encore. J'ai apprécié l'apparition de nouveaux personnages secondaires et les révélations fournies par l'auteur. 
Un tome qui continue de nous rendre accro, de nous faire autant de bien que de mal...

lundi 1 août 2016

♦ Wake Up! #25 ♦

Hello août ! Juillet s'achève et me laisse une bonne impression. Est-ce dû à mon récent coup de coeur pour Aujourd'hui est un autre jour de David Levithan ? À la visite surprise de ma soeur et ma mère ? À ce rendez-vous qui s'est plutôt bien passé et au prochain qui s'annonce ? Une pointe de stress, mais sinon, je me sens prête pour août, nos vacances qui approchent [je ferai mon possible pour que mon absence ne se ressente pas trop ici ] et la rentrée littéraire qui promet d'être ravissante ! 

mercredi 27 juillet 2016

=> Aujourd'hui est un autre jour - David Levithan <=


Éditeur : Gallimard Jeunesse
Traducteur : Simon Baril
Genre : YA, fantastique, romance
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 365
Date de parution : 16/06/2016
Prix : 17,50 euros

Résumé
"Aujourd'hui est un jour comme les autres pour Rhiannon. Alors pourquoi Justin, son petit ami d'ordinaire distant et lunatique, semble-t-il la voir pour la première fois ? Ensemble, ils vont vivre une journée parfaite - dont le garçon n'aura aucun souvenir le lendemain. Mais tout s'explique lorsque Rhiannon fait la rencontre d'A, qui lui raconte se réveiller chaque matin dans un corps différent et être tombé amoureux d'elle en occupant celui de Justin.
Mais peut-on s'attacher à un garçon qui est chaque jour un autre ?"

Avis
En 2014, je terminais A comme aujourd'hui le sourire aux lèvres et des larmes au coin des yeux. Certaine qu'A serait l'un des personnages les plus marquants de ma vie de lectrice. Avec Aujourd'hui est un autre jour, David Levithan revient sur l'histoire d'A, mais du point de vue de Rhiannon. Si dans un premier temps, j'espérais une suite et pouvoir enfin apprendre ce que devenait A, je n'ai pourtant pas été déçue de revivre en fait la rencontre entre A et Rhiannon, et les semaines qui ont suivies. Ni même que David Levithan s'arrête une seconde fois au même endroit. Un peu frustrée, peut-être, mais tellement amoureuse de ce second tome/changement de point de vue totalement PAR-FAIT !

samedi 23 juillet 2016

=> Dans le silence de ton coeur - Alice Ranucci <=


Lu en LC avec Lou lit là ♥ 
Éditeur : Hachette
Collection : Hachette romans
Traductrice : Camille Paul
Genre : ado, contemporain
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 233
Date de parution : 17/02/2016
Prix : 16€

Résumé
« À seize ans, Claudia est belle, populaire et obtient tout ce qu'elle désire. Aller en cours ? Obéir à ses parents ? À d'autres !
Elle préfère retrouver ses amis dans les rues de Rome et attirer l'attention de Rodrigo, le plus séduisant garçon du lycée.
Sa mère lui reproche son comportement immature et l'oblige même à travailler bénévolement dans un centre pour jeunes immigrés. Claudia s'en moque.
Elle la défie toujours plus, se préparant, chaque fois, à subir de nouvelles remontrances.
Mais, un soir, tout s'arrête.
Il n'y a pas de dispute.
Il n'y en aura plus jamais.
Claudia se retrouve seule face à sa conscience. »

Avis
Avec sa couverture colorée et son résumé intrigant, j'ai tout de suite craqué pour Dans le silence de ton coeur d'Alice Ranucci. Je n'avais pas spécialement regardé les avis ou les notes, préférant la découverte pour ne pas en savoir trop. Quelques heures plus tard, j'ai envie de dire que ma superficialité m'a joué un mauvais tour... Non pas que j'ai eu une déception pour ce roman, mais je suis d'abord restée trop indifférente pour l'apprécier pleinement. « Dommage... », voilà ce que j'ai pensé à l'issue de ma lecture. Parce qu'il y avait du bon, vraiment.

mercredi 20 juillet 2016

=> The shamer (Clairvoyante) - Lene Kaaberbol [The shamer, #1] <=

[réédition] 
Éditeur : Rageot
Traductrice : Catherine Lise Dubost
[Lien éditeur] - [Page facebook]
[Lien auteur] - [Page facebook]
Genre : fantasy, jeunesse
Public : dès 13/14 ans
Nombre de pages : 280
Date de parution : 06/07/2016
Prix : 14,90€

Résumé
« Certains font le mal sans ressentir aucune honte. Ils pillent. Volent. Tuent. 
Alors on va chercher la Clairvoyante. 
Dès qu'ils lui font face, ils ne peuvent plus cacher leurs méfaits ou les dissimuler aux autres...

Qui osera défier la Clairvoyante et la regarder dans les yeux ? »

Avis
Réédité à l'occasion de sa sortie cinématographique, le premier tome de la trilogie Clairvoyante revient sous le titre The Shamer ! Nouveau titre, nouvelle couverture et l'occasion pour moi de découvrir ce roman de fantasy, plutôt jeunesse, que je ne connaissais pas du tout ! Au programme : de la magie, des dragons, de l'action, des surprises. Autant vous dire que je ne me suis pas ennuyée une minute pendant cette lecture, et que je l'aurais bien lu d'une traite s'il n'y avait eu personne à la maison. Trêve de blabla perso, parlons un peu de ce joli roman de Lene Kaaberbol