-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 9 juin 2017

=> Six of crows - Leigh Bardugo [Six of crows, #1] <=

Lu en LC avec Lou lit là
Éditeur : Milan
Traductrice : Anath Riveline
Genre : fantasy, ado, YA
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 564
Date de parution : 25/05/2016
Prix : 17,90€
- Dyptique - 
- Six of crows, #2 : La cité corrompue -
- La trilogie Grishas sera publiée en octobre chez Milan -

Résumé :
« Kaz Brekker, dit « Dirtyhands », est le chef des « Six of Crows », une équipements malfrats aux talents exceptionnels : Inej, espionne défiant les lois de la gravité ; Matthias, soldat assoiffé de vengeance ; Nina, Grisha aux puissants pouvoirs ; Wylan, fugueur des beaux quartiers, expert en démolition, et enfin Jesper, tireur d'élite accro au jeu.
Ensemble, ils peuvent sauver leur monde de la destruction... s'ils ne s'entretuent pas avant ! »

Avis :
J'ai enfin lu Six of crows et mon coeur est tombé en amour pour cette lecture ! Il est aussi tombé en miettes au cours des dernières pages... mais je compte bien arranger cela en lisant très bientôt la suite - et fin -, qui est sortie à la fin du mois de mai.  On se retrouve aujourd'hui pour parler de mon coup de coeur pour Leigh Bardugo et le premier tome de son dyptique Six of crows. Le plot : un groupe de six malfrats, du voleur à l'expert en explosif, partent à l'assaut de la forteresse des Glaces, un palais dit imprenable...

Vous aussi vous sentez déjà le bon moment que vous allez passer avec ce roman et cette bande atypique ? Je l'ai ressenti également, ce petit frisson d'excitation, ce sourire inexplicable sur mes lèvres. Pourtant, au début, j'étais un peu larguée par certains termes : les noms des différentes populations, la géographie de Kerch et générale, le rôle des Grishas. Mais j'étais déjà bien accrochée par l'intrigue et il était hors de question de lâcher le roman !
Et ce premier tome est vraiment une TUE-RIE, ni plus ni moins ! Au point qu'avec Loucy on s'est demandé pourquoi nous ne l'avions pas lu plus tôt - genre dès sa parution. L'aspect positif, c'est que nous nous sommes au moins évité l'attente du tome 2, qui est déjà dans nos PAL d'ailleurs et dont la lecture sera prévu bientôt. Parce que Six of crows se termine sur une révélation, une promesse et un cliffhanger de folie !
Ce qui est craquant dans ce récit, c'est l'originalité de ces personnages, le choix de l'intrigue et, clairement, la plume de Leigh Bardugo. En fait, tout est craquant ! L'auteur n'a eu aucun mal à me transporter dans son univers et à me captiver/scotcher de la première à la dernière page. Elle emmène le lecteur dans ses décors, elle nous fait soupirer/rire/s'émouvoir/rêver, elle nous fait aimer ses personnages et ressentir leurs émotions. Le dépaysement est assuré, le coup de coeur une certitude. Tout au long du roman, les surprises ne sont jamais loin, il y a du rythme, de l'action, des sentiments.
Et, naturellement, je suis tombée amoureuse de Kaz, aka « Dirtyhands »... Si on était dans un récit contemporain, ce serait sûrement le badboy. Et même si ce n'est pas le cas, Kaz Brekker n'est pas le genre d'homme qu'on aimerait se mettre à dos à Ketterdam. À la fois mystérieux et émouvant, c'est un personnage qui se dévoile à nous petit à petit, qu'on se surprend à apprécier et qui nous manque rapidement quand on ne le voit plus. Au fil des chapitres, les points de vue alternés et la narration omnisciente nous permettent de découvrir chaque personnage, leur relation les uns aux autres et d'avoir une vue globale sur le monde créé par Leigh Bardugo. Le lecteur peut ainsi s'identifier au protagoniste qui lui correspond le plus, chacun partageant des valeurs bien différentes.
Malgré ses presque six cents pages, la fin du premier tome de Six of crows est arrivée trop vite, comme souvent lorsque l'on est en bonne compagnie ! Honnêtement, je ne m'attendais pas à pouvoir m'attacher aussi fortement à ce roman et sa bande de « méchants ». Mais c'est ce qui ajoute pour moi à sa force et sa singularité. C'était chouette d'être du mauvais côté, de côtoyer un peu les ombres et d'accompagner ces acolytes malgré eux dans leur périple. On se retrouve bientôt les gars !

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
« - Disons que je sais ouvrir les serrures.
- Il paraît que vous êtes un véritable artiste.
- Sans fausse modestie, oui, confirma Kaz en se penchant légèrement en arriere. Vous voyez, chaque homme recèle un trésor, une mine de secrets et d'aspirations. Il y a ceux qui optent pour la manière forte, moi je préfère une approche plus douce. La pression juste, appliquée au bon moment, au bon endroit. C'est un art délicat. »

~~~~~~
Six of crows de Leigh Bardugo est donc un dyptique qui démarre fort ! Ou sur les chapeaux de roue pour faire un clin d'oeil à l'image de dandy de Kaz. L'auteur nous immerge d'entrée dans son univers, prenant le partie intéressant [et largement réussi] de n'expliquer son univers et les caractères/vécus de ses personnages qu'au fur et à mesure. Bien que le début m'ait posé quelques soucis de compréhension, une fois lancée je n'ai pu plus m'arrêter. Et j'ai bien failli lire ce bijou d'une traite. Les décors sont élaborés, l'écriture maîtrisée et les personnages géniaux, what else !
C'est un dyptique. Le tome 2 est sorti. N'attendez plus !

L'avis des copines :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot ♥