-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

jeudi 2 février 2017

Interview avec Angélique Barbérat

Coucou ! 

On se retrouve aujourd'hui pour un article particulier et inédit sur le blog. En effet, à l'occasion de la sortie du quatrième roman d'Angélique Barbérat, Anaïs - du blog Little A read - et moi nous sommes associées pour marquer le coup ! Nous avons toutes les deux beaucoup d'affection pour Angélique Barbérat, ses romans et ses personnages Aussi, nous avons pris contact avec l'auteur pour une petite interview. Et une surprise vous attend même sur le blog d'Anaïs. Mais je n'en dirai pas plus avant la fin de l'interview !

Quelques présentations
Éd. Michel Lafon, 398 pages, 19,95€

« Après des semaines, elle apprend qu’elle se prénomme Martha, qu’elle est française, mariée et mère d’un petit garçon. Personne ne peut expliquer pourquoi elle se cachait dans la remorque de ce camion, à la frontière entre l’Allemagne et la Pologne. Elle moins que les autres, car son amnésie est totale. Et quand elle revient dans leur maison sur les bords du lac d’Annecy, elle découvre sa vie passée.

Mais elle ne se reconnaît pas dans la femme qu’on lui décrit. Une part d’elle-même a disparu, Martha en est certaine. Alors elle va enquêter. Que faisait-elle sur cette route lointaine, un matin de janvier ? Est-ce qu’elle fuyait ? Pourquoi n’avait-elle sur elle qu’un tube de rouge à lèvres ? Pourquoi, surtout, le sentiment que quelque chose – ou quelqu’un – lui manque atrocement est-il aussi ancré en elle ? »

À découvrir également : L'instant précis où les destins s'entremêlent, Bertrand et Lola, suivi de Lola ou l'apprentissage du bonheur chez Michel Lafon (grand format) et J'ai lu (format poche).

L'interview


Anaïs & moi : Si vous ne possédiez qu’un seul mot pour décrire La vie enfuie de Martha K, vous choisiriez lequel ?
Angélique Barbérat : Mystère.

A&M : Que pouvez-vous nous dire sur votre nouveau roman ?
AB : C’est l’histoire d’une femme qui se réveille amnésique dans la remorque d’un camion à la frontière de l’Allemagne et de la Pologne… Et qui va découvrir sa vie comme on apprend une leçon. Elle se sent étrangère à elle-même… Je m’arrête là !
  
A&M : Une anecdote à dévoiler sur la création de cette nouvelle histoire ? 
AB : Je l’ai écrite alors que j’habitais Annecy. Je ne savais pas que je déménagerai, pourtant j’avais la conviction que ce roman était une sorte d’au revoir au lac... C’était une sensation singulière que je ne m’expliquais pas sur le moment, et puis l’inspiration a croisé la réalité. Mais rien de ma vie annécienne ne filtre dans les pages de Martha et je ne ressens pas ce que Martha ressent face à ce lac.

Cette histoire n’est que sa vie.

A&M : Comment vos histoires, et plus particulièrement celle de Martha s’installent-elles dans votre esprit ?
AB : Je n’en sais rien ! Elles jaillissent avec la première phrase. Je ne cherche jamais à savoir pourquoi ni comment. Je plonge dedans parce qu’il y a une sorte d’urgence à créer, à vivre, à retranscrire les émotions, les sentiments des personnages.

C’est un peu comme une prise de pouvoir…

A&M : La vie enfuie de Martha K. permet-elle de vivre une romance aussi belle et forte que celle de Coryn et de Kyle ou de Bertrand et Lola ?
AB : Oui !!! 


~~~~~~
Je remercie Angélique Barbérat pour le temps qu'elle nous a accordé et ses réponses Et je remercie Anaïs pour m'avoir associée à ce projet
Découvrez la suite de l'interview (et plus !) sur le blog d'Anaïs !

1 commentaire:

Merci pour votre petit mot ♥